Le yoga défie les lois de la gravité !

0

Vous avez envie d’essayer une nouvelle discipline sportive qui sorte de l’ordinaire, pour changer des immuables séances de musculation, zumba et autre aérobox ? Après le flow yoga ou le yoga chaud, place au yoga aérien ! Entre yoga, pilates et arts du cirque, cette discipline dans l’air du temps défie les lois de la gravité, en proposant des postures réalisées dans un hamac suspendu. Découvrons cette nouvelle tendance !

Pratiquer le yoga depuis un hammac

Le yoga aérien, appelé également yoga suspendu ou encore Fly yoga, séduit de plus en plus d’adeptes pour ses nombreux bienfaits, associés à un aspect ludique. Accessible à tous, les débutants sont attirés par le côté divertissant de ce système de balancelle, les adaptes de yoga sont quant à eux tentés de tester les postures de manière différente à celle pratiquée habituellement. En effet, le matériel nécessaire est un hamac suspendu à moins d’un mètre du sol, totalement résistant et enveloppant. Vous pouvez y aller en confiance !

Il est ainsi possible de réaliser des postures acrobatiques chorégraphiées, en mêlant yoga traditionnel (ashtanga, hatha…) et arts du cirque. Avec douceur, dans un esprit tout de même dynamique et ludique, les participants améliorent leur technique mais surtout allègent leur mental et leur corps grâce à la suspension. S’il n’est pas toujours évident d’accepter de lâcher prise, le yoga aérien, une fois maîtrisé, démontre rapidement tous ses bienfaits.

Douceur, gainage et liberté !

En effet, en étant libéré des effets de la gravité, les yogis aériens vont ressentir une légèreté propice aux acrobaties, tout en ayant les articulations et les cervicales protégées. En sollicitant les muscles posturaux, étirés et allongés, la compression sur les lombaires se trouve diminuée. Grâce à un corps détendu, le travail va s’effectuer sereinement et intervenir sur plusieurs points : la souplesse, le renforcement musculaire, amélioration de la posture et apprendre à situer son corps dans l’espace.

Une séance commence par un temps d’échauffement par des exercices d’étirements et de respiration avant d’effectuer les salutations au soleil traditionnelles. Si le début peut être un peu déstabilisant, vous apprécierez rapidement la sensation de liberté ressentie puis vous lancerez dans les postures aériennes, notamment avec la posture du chien tête en bas. Enfin, pour terminer la séance, un peu de relaxation est proposée, afin d’assurer la détente du corps et de l’esprit.

 

Partager.

A propos de l'auteur

Ecrire une réponse