Le marché de l’emploi s’améliore en France

0

Les données du marché d’emploi pour le premier trimestre 2017 montrent une relative embellie en France et les prévisions pour l’ensemble de l’année devraient rester au beau fixe, avec des perspectives d’emploi très prometteuses : la France a créé près de 90 000 emplois dans le secteur marchand et ce chiffre devrait être multiplié par 2,3 pour atteindre 220 000 embauches dès la fin de l’année.

2017 s’annonce de bon augure

La reprise du marché de l’emploi s’est confirmée au premier trimestre 2017 et devrait nettement se poursuivre avec une embellie dans les perspectives de recrutement des entreprises. La reprise du marché de l’emploi en France est à mettre au crédit de la croissance économique qui devrait atteindre 1,6% d’ici la fin de l’année, contre 1,1% l’année dernière. « 1,5 % de croissance, c’est le seuil à partir duquel ça commence à frémir du côté de l’emploi », explique Christian de Boissieu, professeur à l’université Paris-I-Panthéon-Sorbonne. Pour rappel, le marché de l’emploi n’avait plus enregistré autant de créations de postes depuis la crise de 2007. Son redressement est aujourd’hui pleinement confirmé, avec près de 220 000 emplois prévus. « Au 1er trimestre 2017, malgré les élections, le nombre d’offres a fait un bond de 22 % par rapport au 1er trimestre 2016. Je n’ai jamais vu un tel mouvement depuis 2007. Nous sommes enfin sortis de la crise » a souligné David Beaurepaire, responsable développement et stratégie de Régionsjob.

La reprise reste inégale selon les secteurs d’activité

Parmi les secteurs qui recrutent le plus en 2017, trois se détachent en particulier : l’immobilier avec 75% d’offres de recrutement en plus, le BTP avec 61% en plus et le secteur de l’énergie et de l’environnement avec 35% en plus. Quant à l’informatique, certains postes sont particulièrement difficiles à pourvoir et le secteur complète le podium des secteurs ayant les plus fortes difficultés d’embauche. « Les besoins sont tels que nous avons aujourd’hui des difficultés à recruter dans l’informatique et la data, les fonctions commerciales et marketing, le contrôle de gestion, la logistique, l’hôtellerie et la restauration », précise David Beaurepaire.

Partager.

A propos de l'auteur

Ecrire une réponse